Why Half?

In 2016, E.O. Wilson wrote a book called Half-Earth: Our Planet’s Fight for Life. In that book was a promise: if we protect half the Earth’s land and sea and manage sufficient habitat to safeguard the bulk of biodiversity, living Earth can continue to breathe. Half-Earth aims to solve a problem, what E.O. Wilson calls “the next big thing.” The problem we need to turn our attention to beyond the changing climate is the loss of the very fabric of our planet, the loss of biodiversity.

Image de E.O. Wilson assis sur une chaise devant des images de fourmis.

Avec Half-Earth, l'intention d'E.O. Wilson était de créer un objectif "moonshot", une entreprise humaine qui garantirait que nous ne laisserions aucune espèce derrière nous. Cet objectif n'est pas seulement important d'un point de vue conceptuel, il l'est aussi d'un point de vue inspirationnel. Si l'on regarde l'histoire, c'est ce type d'objectif ambitieux qui est à l'origine du changement.

La taille de l'habitat et le nombre d'espèces qu'il peut abriter durablement sont mathématiquement liés, non pas de manière linéaire, mais par la racine 4. La superficie actuelle des terres et des mers protégées au niveau mondial (environ 15 %) est insuffisante. Les prévisions mathématiques actuelles estiment que nous perdrons la moitié de toutes les espèces avant la fin du siècle. La demi-Terre est une approche globale, car la science démontre qu'en protégeant la moitié de la planète, suffisamment d'espèces survivront pour que nous puissions continuer à satisfaire nos propres besoins. En tant que solution, elle présente également le bon mélange de simplicité et de puissance latente pour incarner l'espoir et susciter la participation. Examinée en détail, chaque zone de la planète a une contribution unique à apporter à l'objectif global de la moitié. 

 

La biodiversité n'étant pas uniformément répartie, tous les lieux ne contribuent pas de la même manière à la réalisation de l'objectif de la demi-Terre. Certains lieux abritent tellement d'espèces, y compris des espèces rares et uniques, qu'ils méritent une attention particulière. Cependant, chaque endroit de la planète peut apporter sa contribution et possède probablement des espèces uniques à protéger, même s'il ne s'agit pas d'un point chaud de la biodiversité d'un point de vue mondial.

Le projet Half-Earth de la Fondation E.O. Wilson pour la biodiversité cartographie la localisation géospatiale de toutes les espèces de la Terre à haute résolution afin de transformer notre compréhension du monde et de déterminer les endroits qui offrent la voie la plus efficace pour la protection des espèces et des écosystèmes menacés.

Places with high priorities for conservation we call Places for a Half-Earth Future®. These places have extraordinary species richness and rarity that are currently unprotected.

Pour aider à identifier ces lieux, notre équipe a soutenu la création de nouveaux indicateurs de réussite en matière de conservation, notamment l'indice d'habitat des espèces (SHI). Indice d'habitat des espèces (IHA)l'indice de protection des espèces (SPI) Indice de protection des espèces (SPI)et l'indice d'information sur les espèces Indice d'information sur les espèces (IIE).

Users can see the SPI National Report Card for the protected places identified in every nation on Earth, including Marine protected areas. The SPI score varies from 0-100 representing how many vertebrate species are sufficiently represented in a country’s conservation areas and how much of the global responsibility for the species a country holds. Report cards show additional areas that should be prioritized in order to best protect the species that a region uniquely contributes to global biodiversity.

La science du projet Demi-Terre est en accès libre, démocratisant cette information et donnant à chacun le pouvoir et l'information dont il a besoin pour savoir quoi faire et où. Au fur et à mesure de l'élaboration de ce projet, nous souhaitons inciter non seulement les décideurs, mais aussi les citoyens du monde entier à imaginer, ensemble, à quoi cela pourrait ressembler et comment ils peuvent participer, par leur vie et leur carrière, à l'intendance de notre planète.

We need a more complete understanding of all the species of our planet, including their locations and connections. By identifying more fully with all of life and with each other, we can support a more enduring ethic to care for our planet.

Carte de la demi-terre.
Fermer
Compare ×
Compare National Report Cards Continue Reviewing

Registre